Mon-Fri 09.00 - 17.00 1.800.456.6743

LE NOM DE L’AUDIOPROTHÉSISTE FRANÇAIS DE L’ANNÉE 2017 ENFIN DÉVOILÉ

« M. Potier a changé la vie de mon père retraité. Ses prothèses auditives lui ont redonné confiance et l’aident à rester actif. »

 
LE NOM DE L’AUDIOPROTHÉSISTE FRANÇAIS DE L’ANNÉE 2017 ENFIN DÉVOILÉ
Un audioprothésiste dévoué s’est imposé face à de redoutables concurrents et s’empare du prix le plus convoité dans son domaine.

Morgan Potier, audioprothésiste à Narbonne dans le Laboratoire d’Audiologie Clinique (LAC), a été désigné comme Audioprothésiste français de l’Année 2017.

Le concours de l’Audioprothésiste de l’Année est organisé par Rayovac, leader de la fabrication de piles pour aide auditive et division de Spectrum Brands Holdings Inc., ainsi que ses partenaires de longue date Audio Infos et l’Association européenne des fabricants d’appareils auditifs (EHIMA), qui ont accueilli un nouveau sponsor en 2017, à savoir la Fédération européenne des personnes malentendantes (EFHOH). Les inscriptions à ce concours sont réservées aux patients souhaitant rendre hommage à leur audioprothésiste pour la qualité exceptionnelle des soins reçus.

Un jury indépendant composé de spécialistes de l’audition s’est réuni cet été pour départager les nombreux candidats français inscrits et choisir le lauréat de la dixième édition du concours, qui récompense l’excellence dans le secteur de l’audition.

Morgan Potier a été inscrit par Céline, qui raconte dans son témoignage comment son père retraité a repris confiance en l’avenir grâce à la relation durable qu’il a développée avec son audioprothésiste. Elle explique que M. Potier a su dissiper les craintes de son père, répondre à ses questions et, surtout, lui a consacré du temps.

Dans son récit touchant en l’honneur de Morgan Potier, Céline confie : « Mon père avait besoin de quelqu’un qui puisse lui parler à la fois en utilisant des termes scientifiques, mais aussi avec suffisamment de tact pour l’aider à accepter la situation. C’est ce que M. Potier a réussi à faire, et bien plus encore : il a suggéré à mon père d’essayer des prothèses auditives, qui l’ont totalement convaincu de leurs bienfaits. Désormais, il porte ses prothèses plus de 10 heures par jour.
Grâce à son appareil auditif, mon père, bien qu’il soit à la retraite, a pu reprendre ses activités de bénévolat et participer à des réunions sur l’éducation, ce à quoi il avait renoncé en raison de sa perte d’audition. »

Lidia Smolarek-Best, vice-présidente de l’EFHOH, a déclaré : « Nous sommes très heureux de co-organiser un concours qui réunit autant de professionnels du secteur et rend hommage à leur travail déterminant. Il y a d’incroyables audioprothésistes en exercice, qui montrent que les soins ne se limitent pas aux consultations dans leur cabinet. »

Paula Brinson-Pyke, Directrice marketing de Rayovac, explique : « Le prix est non seulement une distinction prestigieuse, mais permet également de promouvoir les cabinets des audioprothésistes lauréats à travers l’Europe.

Avec le soutien de nos sponsors, nous sommes honorés de pouvoir une fois encore récompenser le travail formidable de professionnels de l’audition dévoués et attentifs. Pour cette 10e édition du concours, nous avons reçu un nombre phénoménal de candidatures, ce qui en dit long sur la qualité des soins apportés dans toute l’Europe. »

À présent, les délibérations sont en cours pour déterminer qui, parmi les gagnants de chaque pays participant, remportera le titre tant convoité d’Audioprothésiste européen de l’Année. Le lauréat se verra décerner une récompense financière ainsi qu’un certificat lors de la Soirée annuelle de l’Excellence du congrès de l’EUHA, qui se tiendra en Allemagne au mois d’octobre.